Accueil du site > Au quotidien > Autres informations sur l’Enfance > Résultats de la démarche « (...)

Résultats de la démarche « Politique jeunesse »

Contenu de la page : Résultats de la démarche « Politique jeunesse »

Les élus ont tout intérêt à écouter l’avis des 12-25 ans eux-mêmes.

Les élus des vingt Communes-membres se sont d’abord réunis afin de dessiner le portrait de la Jeunesse sur le territoire communautaire.
Après cette première étape, les élus ont enrichi leur connaissance de la jeunesse en écoutant les avis des acteurs socio-éducatifs, professionnels ou bénévoles, qui rencontrent les jeunes au quotidien, sur leurs lieux de formation, de loisirs, d’insertion socio-économique ou de sports...
Enfin, les mêmes élus ont rencontré des groupes de jeunes afin de recueillir leurs avis sur le territoire et les multiples façons d’y vivre.

Le croisement des avis exprimés par les acteurs socio-éducatifs et par les jeunes a permis aux élus de définir leurs objectifs prioritaires en matière de Jeunesse.

A l’occasion d’une soirée de restitution des enseignements de cette démarche, le 9 février dernier, Rose-Marie LIONNET(Vice-présidente en charge du dossier) et le groupe d’élues impliquées, ont présenté les huit orientations de la Communauté en matière d’Enfance et de Jeunesse :

  • Accompagner les jeunes dans la construction de leur parcours professionnel ;
  • Construire le territoire communautaire, son identité, sa Collectivité ;
  • Renforcer et valoriser la sphère éducative des enfants et des jeunes ;
  • Offrir à chaque enfant un égal accès aux activités d’accueil de loisirs, de sports, de culture et d’art, sur l’ensemble du territoire communautaire ;
  • Accompagner l’accès des jeunes à l’autonomie (emploi, logement et mobilité) ;
  • Travailler avec les partenaires pour approfondir le diagnostic en matière de santé, en particulier sur les pratiques à risque, puis élaborer un programme de prévention communautaire ;
  • Favoriser l’apprentissage des notions de respect et de vivre-ensemble et prévenir les comportements violents ;
  • Accompagner les jeunes dans l’apprentissage des outils des nouvelles technologies.

A noter

Désormais, des groupes de travail vont réunir élus, acteurs socio-éducatifs et jeunes pour approfondir ces sujets. L’orientation professionnelle et la découverte des métiers, les accueils de loisirs, l’importance pour les jeunes de « l’adulte-référent mais invisible » et la parentalité sont les quatre sujets qui seront travaillés en priorité, dès 2012.
Le croisement des avis exprimés par les acteurs socio-éducatifs et par les jeunes permettra aux élus, en début d’année 2012, de définir leurs objectifs prioritaires en matière de Jeunesse. Tous les participants seront conviés à une soirée de présentation de ces résultats.